J'ai constaté, lorsque j'ai mis la recette de la Schiffala, recette alsacienne, que l'accueil en avait été excellent. Vous étiez nombreux à aimer les classiques de la cuisine du terroir. Aussi aujourd'hui, je vous propose une recette d'une autre région, la Provence. A vrai dire, je me pose un question, car en faisant des recherches sur l'origine de cette recette, j'ai trouvé une origine provençale mais aussi, et nous restons en Provence, une origine camarguaise. Encore que je penserai plutôt, pour la Camargue, à une recette avec de la viande de taureau. Si vous pouvez apporter des précisions, elles seront bien sûr les bienvenues. Cette recette est tirée de mes classeurs. Ne vous laissez pas rebuter par le temps qu'elle demande, car c'est la cuisson qui est longue, et non pas la préparation.

Broufado de boeuf braisé

DSC09543

Préparation 20 mn
Marinade 12 h
Cuisson 3 h 45 mn

Les ingrédients pour 6 personnes :

1,5 kg de boeuf à braiser en morceaux( gîte ou tranche, mais aussi jumeau ou paleron)
3 oignons
2 gousses d'ail
1 c à s de farine
8 filets d'anchois à l'huile d'olive
50 g de câpres au vinaigre
Petits oignons au vinaigre
Des cornichons
6 c à s d'huile d'olive
8 cl de vinaigre de vin vieux
50 cl de vin rouge
5 cl de cognac
1 bouquet garni
Poivre du moulin

DSC09544

La veille mettre les morceaux de viande à mariner avec 2 oignons émincés, 4 c à s d'huile d'olive, le vinaigre, le cognac et du poivre. Couvrir et faire mariner 12 h au frais.
Le lendemain chauffer l'huile restante dan une cocotte et y faire revenir les morceaux de viande égouttés et épongés. Réserver la marinade. Ajouter 1 oignon haché, l'ail écrasé, le bouquet garni et la farine.
Dans une casserole mettre à chauffer la marinade jusqu'au premier bouillon, la filtrer et l'ajouter dans la cocotte avec le vin rouge. Laisser mijoter à couvert 3 h 30 mn environ jusqu'à ce que la viande devienne fondante.
Mixer les câpres et les filets d'anchois et les mettre dans la cocotte, poivrer et laisser cuire 15 mn. Vérifier l'assaisonnement. Retirer le bouquet garni au moment de servir.
Accompagner de pommes de terre en robe des champs, de petits oignons au vinaigre et de cornichons.

DSC09541

Que vous dire? Tout simplement qu'avec l'Homme nous avons adoré. La sauce est vraiment délicieuse avec l'acidité du vinaigre et des câpres, le parfum des anchois,  sans compter le parfum du vin rouge et du cognac. Bref,  une recette traditionnelle qu'il ne faut pas laisser dans l'oubli.
La cuisson en cocotte traditionnelle est indispensable pour réussir cette recette.
En fin de cuisson, il est préférable de vérifier s'il reste assez de liquide quitte à rajouter un peu d'eau, ce que j'ai fait.
Il est aussi possible pour cuire sans surveiller, de glisser la cocotte  dans le four préchauffé à 130°. Mais je n'ai pas testé.

Pour une recherche de recette par ingrédients cliquer ICI, pour la liste complète des tags en bas du billet ( le nuage de tags dans la colonne de gauche étant réduit au 30 tags les plus utilisés). Vous avez également à la fin de chaque billet avant les commentaires, les tags associés à la recette du jour.

Textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

Imprimer la recette