Qui dit repas de fêtes, dit bien sûr apéritif, aussi aujourd'hui voici une petite recette très simple mais oh combien goûteuse. Je l'ai trouvée dans un livre que je viens d'acheter, un de plus, qui s'appelle " Les fromages de France et leurs recettes" chez Dormonval. Pour quelqu'un qui comme moi, adore les fromages, je ne pouvais pas laisser ce livre sur l'étal, je me devais de l'acheter. J'ai déjà testé 3 recettes, voici la première, la deuxième vous ne la verrez pas car ce fut un raté ( impossible de démouler la terrine correctement et le pire c'est qu'en faisant la recette je me disais que ça ne pouvait pas fonctionner, mais j'ai quand même voulu tester, mal m'en a pris!! ) et la troisième viendra plus tard.
Mais revenons à la recette du jour, ces toasts de Salers.

Toasts de Salers à la crème de pruneaux

DSC08694

Préparation 30 mn
Cuisson 40 mn

Les ingrédients pour 4 personnes :

200 g de pruneaux dénoyautés
Eau ou vin (blanc ou rouge) J'ai pris du vin rouge
50 g de sucre cristallisé
1 sachet de sucre vanillé
1 petit verre de rhum ( j'ai du mettre 2 c à s)
6 tranches de pain de campagne
200 g de Salers
Poivre

DSC08695

Dans une casserole couvrir les pruneaux de vin. Ajouter le sucre, le zeste râpé du citron, 2 c à s de son jus, le sucre vanillé et le rhum. Porter à ébullition et laisser cuire 40 mn à feu doux. Vous pouvez déjà vous régaler des parfums de la cuisson.
Passer ensuite les pruneaux au mixer avec leur jus, remettre dans la casserole, couvrir et remettre à feu doux jusqu'à ce que la préparation soit bien sèche sans laisser accrocher ou brûler.
Laisser refroidir la crème de pruneaux.
Écroûter les tranches de pain et les faire griller. Les tartiner de crème de pruneaux puis à l'aide d'un bon couteau couper ces tranches en 2 ou 4 parts.
Faire des copeaux de Salers avec un économe et mettre ces copeaux sur la crème de pruneaux après l'avoir poivrée. Servir aussitôt.

DSC08700

Quelques mots sur le Salers : c'est un fromage du Cantal qui doit son nom au petit village médiéval de Salers.
Ce fromage est exclusivement fermier et fait au lait cru et entier. Il est affiné de 3 à 12 mois et parfois plus. Sa croûte épaissit pendant l'affinage.
J'ai utilisé un Salers "vieux" et avec la crème de pruneaux c'était vraiment un délice en bouche.
Je verrais bien aussi présenter un plateau de fromages avec du Salers et à côté un peu de crème de pruneaux. Beaucoup de possibilités sont envisageable à partir de cette recette.
La crème de pruneaux, je la vois bien également avec du foie gras mi-cuit. Elle pourrait remplacer le confit d'oignons plus traditionnel. J'ai fait cette crème de pruneaux il y a une dizaine de jours, j'en ai encore dans une boîte hermétique au frigo et elle est toujours impeccable.

Pour une recherche de recette par ingrédients cliquer ICI, pour la liste complète des tags en bas du billet ( le nuage de tags dans la colonne de gauche étant réduit au 30 tags les plus utilisés). Vous avez également à la fin de chaque billet avant les commentaires, les tags associés à la recette du jour.

Textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

Imprimer la recette