Voici donc le grand jour de blog-appétit #6. Le thème : les champignons . Laurent demandait d'abord d'utiliser des champignons frais puis devant les remarques de Magictofu sur le fait que tout le monde n'avait pas forcément en cette saison des champignons frais à disposition, il a laissé la possibilité d'utiliser des champignons séchés. Comme c'est la période des fêtes j'avais envie de prendre des cèpes ou des morilles. Mon choix c'est finalement porté sur les morilles. Voici donc ma recette de :

Mousseline de volaille aux morilles et sa sauce foie gras

DSC00863

Les ingrédients pour 3 personnes :

Pour la mousseline :
300g d'escalopes de poulet
20 cl de crème liquide
2 oeufs
30 g de morilles déshydratées
muscade, sel et poivre

Pour la sauce foie gras :
1 échalote
10 cl de vin blanc moelleux
15 cl de crème liquide
90 g de foie gras de canard mi-cuit

Mixer les escalopes de poulet très finement puis ajouter les oeufs . Mixer à nouveau. Mettre les 20 cl de crème, sel, poivre et un peu de muscade. Mixer pour obtenir une préparation homogène.
Réhydrater les morilles comme indiqué sur le paquet et les faire étuver dans un peu de beurre une dizaine de minutes . En réserver au chaud les 2/3 et mettre le tiers restant dans la mousseline de volaille. Donner quelques impulsions au mixer pour garder des morceaux de morilles.
Beurrer des ramequins et répartir le mélange.
Cuire à four 160° et au B.M. pendant 20 mn environ.

Pendant ce temps faire fondre l'échalote hachée dans un peu de beurre puis ajouter le vin blanc moelleux. Réduire des 2/3 et mettre la crème. Faire épaissir. Ajouter alors le foie gras en morceaux et mixer finement. Assaisonner et réchauffer doucement.

Démouler les mousselines sur les assiettes, entourer de sauce  et décorer avec les morilles restantes réchauffées.

En fait cette recette peut être faite avec les champignons que l'on veut : champignons de Paris, girolles ou cèpes.

Pour cette édition il faut aussi raconter une émotion liée aux champignons. J'ai cherché ce que je pourrais vous raconter et n'ai pas trouvé grand chose.
Cependant j'ai repensé à une fois où nous étions dans un restaurant dont le chef était originaire du Périgord. Alors que nous choisissions notre menu , il vient vers nous d'un air gourmand en nous confiant qu'il venait de recevoir des truffes fraîches. Il nous propose donc une salade aux truffes de sa composition. Je choisis bien sûr ce plat et l'attends avec impatience . Mon mari prend autre chose.
Arrive la fameuse salade. Je commence ma dégustation , prends une lamelle de truffe et m'attends au bonheur suprême , je l'attends toujours. Les truffes n'avaient aucun parfum. C'était la première fois que je mangeais des truffes fraîches et je peux vous dire que je fus très déçue. Quand le chef est venu me demander si je m'étais régalée je lui ai dit oui ne voulant pas rentrer dans une polèmique. Je suis sortie du restaurant me demandant ce que les gens pouvaient bien trouver de si exceptionnel à ce champignon , et dire qu'ils les achètent si chères !!!!

Voilà donc pour la séquence émotion. Quant à moi, j'espère que si vous êtes tentés par ma recette vous ne serez pas déçus. Je vous souhaite donc bon appétit.

Pour une recherche de recette par ingrédients cliquer ICI, pour la liste complète des tags en bas du billet ( le nuage de tags dans la colonne de gauche étant réduit au 30 tags les plus utilisés). Vous avez également à la fin de chaque billet avant les commentaires, les tags associés à la recette du jour.

Textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

Imprimer la recette